La Francophonie avec Elles

Dossier de candidature
31jours restants

La Francophonie avec Elles : Edition 2021

Le Fonds « La Francophonie avec Elles » a pour objectif général de donner aux femmes et aux filles les moyens de se relever dignement de cette crise et d’affronter les suivantes en renforçant leur accès au développement économique, à l’éducation, à la santé, et en les protégeant contre toute forme de violence qui les empêche et les contraint. Ce dispositif de solidarité a vocation à financer des actions de terrain, menées par des acteurs de l’espace francophone, à destination des femmes vulnérables, notamment celles qui se trouvent à l’intersection de plusieurs discriminations (jeunes femmes, femmes âgées, femmes migrantes et réfugiées, filles-mères et mères célibataires, femmes vivant avec le VIH-sida, femmes en situation de handicap, etc.).

Les objectifs spécifiques de ce dispositif sont :

  • Accompagner les femmes œuvrant dans le secteur informel en situation de vulnérabilité pour parer à leurs besoins essentiels et prioritaires et à ceux de leurs familles, développer leurs capacités entrepreneuriales, les soutenir en vue du développement d’activités génératrices de revenus (AGR) faisant un recours pertinent au numérique, et les former afin de leur permettre d’être en capacité de rejoindre à terme le secteur formel ;
  • Informer ces femmes et leur offrir une plateforme d’expression sur les pandémies, la santé en général et la prévention des maladies, et les former sur les moyens de s’en prémunir, de bénéficier de soins de santé, et, de manière plus générale, d’accéder à une citoyenneté pleine et entière, nécessaire pour faire valoir leurs droits et recevoir les services existants dans ces domaines ;
  • Les accompagner dans leur éducation et formation professionnelle, et dans la scolarisation de leurs enfants, notamment l’éducation des filles, en s’appuyant sur un usage pertinent des technologiques du numérique.

Si vous souhaitez en savoir plus, nous vous invitons à consulter les termes de référence.

Pour information, un modèle de fiche initiative est à votre disposition, à titre indicatif, afin que vous puissiez préparer votre candidature.
Pour soumettre un projet, inscrivez-vous sur cette plateforme. Le narratif de votre projet sera à compléter directement en ligne. En cas de difficultés, nous vous invitons à suivre cette procédure :

  1. Cliquez sur le bouton « S’inscrire » qui se trouve sous la bannière, en haut de cette page.
  2. Cliquez sur « Créez votre compte ».
  3. Indiquez votre Nom, votre Prénom, votre email, et définissez un mot de passe.
  4. Cochez la case « Valider les conditions générales d’utilisation ».
  5. Cliquez sur « Créer son compte ».
  6. Un courriel vient d’être envoyé à l’adresse email que vous avez indiquée. Ouvrez ce courriel et cliquez sur le bouton « Confirmer mon adresse email ». Une page s’ouvre sur l’interface de la plateforme.
  7. Sur la plateforme, indiquez votre email, le mot de passe que vous avez défini précédemment, puis cliquez sur « Se connecter ».
Si vous suivez bien toutes ces étapes, votre compte devrait être créé et vous devriez pouvoir commencer à compléter votre candidature.

Contact

Pour toute demande d’informations, merci de nous contacter avec le lien ci-dessous

Calendrier

Lancement de l’appel à projets
20 mars 2021

Clôture de l’appel
18 mai 2021

Vous retrouverez les termes de références complets en cliquant ici.

CRITÈRES D’ÉLIGIBILITÉ 

La structure candidate et le projet soumis doivent répondre aux critères d’éligibilité suivants : 

Critères d’éligibilité relatifs à la structure

Pour être éligible, la structure candidate devra remplir les conditions suivantes : 

    1. Être dotée de la personnalité juridique, c'est-à-dire être enregistrée auprès des autorités d’un Etat ou d’un gouvernement membre de l’OIF. Sont notamment éligibles les organisations de la société civile, les associations, les fondations, les coopératives et groupements, les institutions de microfinances et les entreprises à caractère lucratif limité ;
    2. Justifier d’au moins deux années d’existence légale et disposer d’un document qui l’atteste ;
    3. Disposer de capacités financières annuelles supérieures au montant de la subvention sollicitée ;
    4. Apporter la preuve de la réalisation d’activités effectives dans au moins une des deux thématiques de l’appel à projets 2021.

Chaque organisation ne pourra présenter que trois candidatures au maximum.


Les initiatives peuvent être soumises en consortium. Toutefois, le projet devra être déposé par une seule structure qui répond aux différents critères d'éligibilité. Les projets portés par des structures locales de femmes seront favorisés. Les organisations qui ne sont pas implantées localement sont donc invitées à se positionner en tant que partenaires des projets soumis.

Critères d’éligibilité relatifs au projet

Pour être éligible, un projet devra remplir les conditions suivantes :

  1. Avoir une durée de mise en œuvre comprise entre neuf (9) mois et douze (12) mois et se finir au plus tard le 31 octobre 2022 ;
  2. Bénéficier aux femmes, notamment à celles se trouvant à l’intersection de plusieurs discriminations (jeunes femmes, femmes âgées, femmes migrantes et réfugiées, filles-mères et mères célibataires, femmes vivant avec le VIH-sida, femmes en situation de handicap, etc.) ;
  3. Être cohérent avec les orientations stratégiques et géographiques de l’OIF, notamment l’axe 3 de la Stratégie de la Francophonie pour la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes, des droits et de l’autonomisation des femmes et des filles (SEFH) relatif à l’autonomisation économique ;
  4. Répondre à au moins une thématique de cet appel et l’un de ses sous-axes, à savoir :

I. Le renforcement de l’autonomisation économique et sociale des femmes

a) Renforcement des activités génératrices de revenus ;

b) Lutte contre les violences ;

c) Participation des femmes à la vie publique et à la prise de décisions ;

d) Accès à la scolarisation et aux formations professionnelles ;

e) Accès aux soins et à la santé.

II. Le soutien aux femmes qui contribuent au développement durable dans ses dimensions sociales, économiques et environnementales

a) Renforcement du rôle des femmes dans l’information et la sensibilisation sur le développement durable ;

b) Appui aux actions des femmes en faveur du  développement économique, social et environnemental durable.


– Les activités du projet doivent apporter une réponse aux besoins urgents et prioritaires des femmes ou apporter des changements structurels améliorant durablement la situation des femmes ;

– Constituer une nouveauté pour la structure candidate. Aucune subvention ne sera attribuée à un projet déjà en cours. 

Les activités du projet ne doivent pas servir des objectifs de propagande religieuse ou politique.

Les initiatives intégrant, de manière transversale, les enjeux climatiques et/ou numériques seront favorisées.
Les projets financés devront être portés par des Organisations de la Société Civile (OSC) ayant un minimum de 2 ans d’existence légale et régulièrement enregistrées dans un pays membre de la Francophonie (cf liste : https://www.francophonie.org/sites/default/files/2019-09/Liste_membres_OIF_2019.pdf). L’OIF reconnaît comme OSC : les ONG, les fondations, les GIE, les coopératives, les associations à but humanitaire, les instituts de recherche, les partenaires sociaux ainsi que les acteurs économiques dont le but lucratif est limité (comme les entreprises sociales).
Les projets pourront commencer à partir du mois d'octobre 2021 et devront finir au plus tard en octobre 2022, soit 12 mois de mise en œuvre maximum.
Il est possible d’organiser un consortium composé d’organisations de même nationalité ou issues de pays différents. Une convention de partenariat n’est pas obligatoire mais peut venir compléter le dossier. Le rôle de chaque partenaire et sa plus-value devront être détaillés dans la fiche projet.
Les indicateurs portant sur les objectifs spécifiques couverts par le projet proposé doivent être renseignés. Exemple : si votre projet porte sur 2 des 3 objectifs spécifiques, les séries d’indicateurs présentés dans le canevas projet pour ces objectifs spécifiques particuliers doivent être complétées.
Il est possible de mettre en œuvre le projet dans plusieurs pays. Il est néanmoins indispensable de veiller à ce que les activités déployées soient pleinement implantées au sein des communautés locales et bénéficient directement aux femmes et aux filles vulnérables.
Si votre projet est sélectionné, l’OIF vous communiquera toutes les informations relatives à la période d’éligibilité des dépenses. Une convention de subvention sera mise en place entre votre organisation et l’Organisation internationale de la Francophonie et veillera à préciser les dates de mise en œuvre du projet. Aucune dépense ne peut être engagée avant l’annonce des résultats finaux et sans l’autorisation préalable de l’OIF.
Une organisation peut proposer 3 projets maximum. Un seul projet par organisation pourra être finalement retenu et soutenu par l’OIF.
Pour déposer plus d'un projet sur la plateforme de candidature, il est nécéssaire de créer plusieurs comptes en changeant l'adresse email mais en conservant le même nom pour votre structure.
La subvention est plafonnée à 60 000 euros par projet. Un même projet mis en œuvre dans plusieurs pays ne pourra pas bénéficier de plus de 60 000 euros
Oui. Les organisations peuvent dans le cadre d’une sous-traitance, faire exécuter certaines prestations par des tiers extérieurs au projet.
Les candidats doivent contribuer au budget à hauteur de 20% du montant de la subvention demandée (personnel, mise à disposition de locaux, fonds propres, ...).
Non, le projet faisant l’objet de la candidature ne doit pas être déjà en œuvre au moment du dépôt de dossier de candidature.
Oui, le budget de votre projet doit être à l'équilibre mais il peut faire apparaitre les autres subventions et aides demandées (à préciser dans le tableau du budget prévisionnel). Vous pouvez également indiquer la part d'auto-financement que vous prendrez en charge.